La vie au Canada

Le temps passe… vite CH#2

Je suis désolée d’avance si ces articles sont confus mais n’étant pas dans la prévoyance d’en faire une section sur mon blog, je pense que j’omets pas mal de détails. Mais je fais confiance en mon cerveau – enfin, je crois…

Alors où en étais-je déjà ?

Après une semaine d’acclimatation, il fallait déjà que je trouve un autre pied à terre. Je comptais rester trois mois dans un même endroit en colocation. Le 1er juillet étant la journée du déménagement au Québec ! Le suspens était à son paroxysme, moi qui angoisse pour un rien. Dans ma semaine en Airbn, il fallait que je visite pas mal d’appartements. Ce ne fut pas de tout repos mais j’ai fini par trouver un endroit très convenable avec un couple sympathique au bout de quatre jours. Première expérience en coloc qui s’est très bien passé, bonne entente et discussions intéressantes sur mes doutes de toujours.

Vous savez ce PVT, c’est comme un peu le genre de cadeau que l’on te fait mais tu ne sais pas comment l’utiliser. Comme si il ne fallait pas que la personne qui te l’a offert ne soit déçue et qu’elle n’ai pas dépensé son temps et son énergie pour rien. Ben c’est ce que je ressens. Je me donnais comme objectif de visiter un maximum d’endroits à Montréal tout en surveillant déjà le budget. Création de compte, d’un numéro d’assuré social bref, je commençais à me fondre parmi les québecois… haha. Je continuais à évoluer, à régler les dernières choses administratives. Enfin c’est ce que je croyais, haha!

Angoissée, moi ?

Dès le troisième jour, je prenais le métro comme une grande telle une aventurière. Je sais pas, j’avais ce sentiment que j’arrivais à me repérer dans cette grande ville comme si j’avais eu dans une vie antérieure l’expérience d’y avoir vécu ! Mais je ne vous cache pas le nombre d’heures à me ronger sang et ongles, errant dans les centres commerciaux. Vous m’aurez vu, cela faisait pitié mais en même temps c’est comme un saut dans le vide.

Petite aparté, je veux vous parler de choses moins drôles sur ce blog parce que l’authenticité c’est mon crédo l’ami ! Il faut dire que lorsque vous n’êtes pas habitué à voyager, vous gérez comme vous pouvez. Il y avait cette envie en moi de tout arrêter et de ne plus rien faire. Cependant, je n’avais pas le choix. Vous savez la vie continue, les jours qui défilent, tout ça tout ça quoi. Je me suis rendue compte que je me mettais trop de pression. Je ne voulais pas m’infliger cela.

Mais la vie est impermanence et quand la vague de la panique passe on retrouve la pêche pour visiter, alors en avant !

Le mois d’avril

On va dire que j’ai passé le mois d’avril en mode montagne russe, la montagne russe des émotions. Malgré tout, j’ai entrepris pas mal de visites des monuments incontournables de Montréal. Il faut que je te dise quelque chose d’original en ce mois d’avril : j’ai mangé de la poutine ! Et dans deux endroits différents – téméraire la Julie ! Mon impression ? Bon voilà j’ai gouté merci au revoir ! Non plus sérieusement, il n’y a pas de quoi en faire un fromage (en grains lol). Je veux dire que j’ai trouvé cela assez bourratif – c’est le concept, t’as pas compris ? et ça satisfait ton appétit. En effet, j’ai trouvé le mélange sauce brun, puis fromage style cheddar très doux et frites sans grand goût ! Ah ! Je vois les québecois venir me taper sur les doigts. Vous en faites pas, je commence à les connaître ils me pardonneront !

L’entrée du quartier Chinois
La vue depuis l’Hotel de Ville
L’Oratoire Saint Joseph

Le mois de Mai

Je voulais vous dire que j’ai pas mal économisé en trouvant très souvent des bons plans du style dégustation dans des restaurants, des épiceries ou de restauration rapide. Je suis souvent passé par des structures où ils proposaient une sorte de collecte de nourriture gratuite. J’ai du dépenser en épicerie ce mois-là, comme 40$ en tout! Après oui, je ne consomme pas d’alcool et je ne suis pas allée à des évènements payants. Je passais par le site Narcity ou encore MTLblog pour tout ce qui est bon plan. Il reste aussi l’incontournable section « Évènements » sur Facebook, tout un programme d’investigation. C’est un travail à temps plein mais j’adorais faire ça pour le lendemain, ça me disait dans quel secteur je voulais visiter. C’est comme ça que je procédais. Je cherchais les astuces bouffe et je me promenais aux alentours en faisant un petit itinéraire avec mon grand ami GoogleMaps !

J’ai également participé à de nombreuses visites de musées car il y avait un dimanche où TOUT les musées de Montréal étaient gratuits. De 9h à 18h30 j’en ai visité 5 comme celui de l’holocauste, des artisans du Québec, du Château Ramezay… J’ai fait du bénévolat dans un centre de distribution en vrac en mode danse et c’était cool! J’ai aussi participé à des pratiques de conversations anglaises…

C’est comme ça que le stade Olympique, le Mont Royal, les parcs principaux, le Biodôme avaient été vus. Même brièvement, j’avais repéré les endroits et je commençais à bien connaître. Je m’en suis aperçue dans les conversations que j’entendais autour de moi !

Le stade Olympique
La vue du belvédère du Mont Royal
Le jardin Japonais au Jardin Botanique
Château Ramezay

Le mois de Juin

Depuis mon arrivée et afin de me mettre dans le bain des rencontres je me suis attelée à une des activités favorites ici, à savoir le bénévolat. Rien de mieux pour commencer à s’activer et faire un réseau sympathique ! Justement, lors d’une visite guidée à la maison du développement durable j’ai fait la rencontre d’une dame qui habite dans un petit village du nom de Saint Valentin. Il faudrait que j’écrive un article sur les imprévus et bonnes surprises depuis que je suis ici.

Et nous sommes parties en week-end à Québec afin de faire l’accueil dans une foire sur l’environnement. C’était vraiment une chouette expérience. Au bout de deux mois tu te retrouves déjà dans une autre ville à faire du covoiturage, c’est fou ! J’ai également visité le Biodôme à l’occasion de la journée de l’environnement car l’événement – vous l’aurez deviné était… gratuit ! Et je continuais à me nourrir quasiment gratuitement en réduisant le gaspillage alimentaire, c’est pas beau ça ?!

De plus en plus de beaux moments…

J’ai également vu la pleine lune au coucher du soleil avec un américain passionné par l’astronomie. Plus tard dans le mois, j’ai assisté à une émission de radio québécoise avec le très connu Pierre Brassard, ancien acolyte de Marc Labrèche. J’ai eu le courage de venir lui parler et il a même cru que cela faisait des années que j’habitais au Québec. C’est parce que j’avais vu pas mal de ses capsules d’émission avec Marc. Je m’en souviendrais longtemps et sans surprise évidemment il a été adorable. Je pense avoir été la seule française dans le public mais j’étais comme un poisson dans l’eau ! Le bonheur quoi et surtout je ne pensais le rencontrer et oser lui parler, comme quoi les amis tout est possible !

Québec
Le Biodome
La pleine rouge de sang du 17 juin
L’émission de radio « Pouvez-vous répéter la chanson ? » – Les Francos de Montréal

Ces trois mois où j’ai fait pleins de choses et en même temps pas tant que ça au final…

Enfin c’est l’impression que j’ai. Je sens déjà en terminant l’article que je n’ai pas tout dit ou que j’ai manqué de précision mais justement. Si vous avez eu le courage de lire jusqu’au bout, que voulez-vous que je vous raconte plus en détails ? N’hésitez pas à me le dire ! J’espère trouver une routine de publication d’articles sur mon PVT. J’aimerais vraiment être régulière, et vous montrer plus de photos également. Allez sur ce, je retourne me prendre la tête sur « comment gérer la suite de cette aventure »… À la prochaine !

2 thoughts on “Le temps passe… vite CH#2

  1. Julie, je suis épatée par ta capacité d’adaptation, je sais déjà ta réponse « mouais bof » 😉 Cependant dans un si petit article il y a tellement de richesse, merci. Et Bravo!!
    Je t’embrasse bien fort ma Québécoise de cœur <3

    1. Ma Marine d’amour, merci pour tes mots ♥ Mais…comment as-tu deviné ? 😛 Tu l’as dit, il est pas mal fourni c’est vrai !
      Je t’embrasse fort fort aussi, merci <3

Commentaires

Your email address will not be published.Required fields are marked *

ut Praesent mattis vel, efficitur. felis leo. elit. porta. tempus elementum nunc